Hotel Mucha
+420 222 318 849
FR FR MENU
AVE Hotels facebookinstagramtripadvisoryelpgoogle+foursquare
Reservation / Rechercher   →
Reservation
Date d'arrivée  
Date de départ  
Adultes
Enfants / Bébés   
Code offre spéciale / Code tarif (optionnel)
Annuler
pokoj
lobby
pokoj 2
recepce

Hotel Mucha

L’hôtel de luxe Mucha se situe au centre de la ville, près de la Place de la Vieille Ville, de la Place Venceslas et de la Place de la République.

La proximité de la Gare Principale et de la gare Masaryk, ainsi que l’accessibilité facile par tous les types de transports publics urbains, tout comme le grand nombre de restaurants et cafés aux alentours, rendent l’emplacement de l’hôtel particulièrement avantageux.

Free WI-FI

OFFRE SPÉCIALE

Jusqu’à 10% de réduction sur les réservations en ligne effectuées en avance (32 jours et plus avant la date d’arrivée)

-10% sur toutes les réservations effectuées par FACEBOOK

nous trouver ?

Contacts

Adresse:

Sokolovská 26/65
Prague 8, 180 00
GPS: 50°5'29.96N; 14°26'28.68E

Réception:

Téléphone: +420-222 318 849
Mobil:+420-724 011 083
E-mail: mucha@avehotels.cz
Skype: mucha.avehotels

Comment nous trouver ?

Transports publics:

Metro: stanice Florenc, trasa B a C
Autobus: zastávka Florenc
č. 133, 135, 207, 504, 511
Tramvaj: zastávka Bílá Labuť č. 3, 8, 24, 26, 52
Tramvaj: zastávka Florenc č. 8, 24, 52

En voiture:

OFFRE SPÉCIALE

Jusqu’à 10% de réduction sur les réservations en ligne effectuées en avance (32 jours et plus avant la date d’arrivée)

-10% sur toutes les réservations effectuées par FACEBOOK

Histoire de l’hôtel et de ses alentours

Sur la Place de la République, à seulement quelques minutes à pied de l’hôtel, se situent la Tour poudrière, la Maison municipale et les plus grands centres commerciaux Palladium et Kotva.

La Tour poudrière:

l’une des treize portes des fortifications médiévales de la Vieille Ville, se dressait à cet endroit dès le XIIIe siècle. La première pierre de la nouvelle tour fut posée en 1475 par le roi Vladislas Jagellon. La porte construite par le bâtisseur Mathias Rejsek, cadeau du conseil municipal pour le couronnement du roi, a pris pour modèle la tour de la Vieille Ville du pont Charles, construite par Petr Parler une centaine d’années plus tôt. Elle n’avait pas de véritable fonction défensive, sa riche décoration sculptée devant ajouter au prestige de la Cour royale adjacente. La construction s’interrompit au bout de huit ans quand des émeutes chassèrent le roi de la capitale. A son retour, il lui préféra la plus grande sécurité du Château de Prague. La tour prit son nom actuel au XVIIe siècle quand elle devint un dépôt de poudre. Sa décoration sculptée, gravement endommagée pendant l’occupation de Prague par l’armée prussienne en 1757, fut presque entièrement enlevée et recréée lors de la reconstruction de la tour en 1876.

La Maison municipale

La Maison municipale, le plus important monument d’Art Nouveau de Prague, se situe à l’emplacement de l'ancienne Cour royale, le siège des rois dans les années 1383-1485. Elle est restée à l’abandon pendant des siècles, puis servit en partie comme séminaire et plus tard comme école militaire. Elle fut rasée au début du XXe siècle et remplacée par l’actuel centre culturel (1905-1911) doté de salles d’exposition et d’une grande salle de concert. La façade extérieure est décorée de stucs et de statues allégoriques. Au-dessus de la porte d’entrée principale, le fronton du bâtiment est dominé par une mosaïque géante en forme de demi-cercle, nommée « Hommage à Prague ». A l’intérieur, surmonté d’une impressionnante coupole en verre, se trouve le principal espace pragois de concert et l’âme de tout le bâtiment, la salle de concert Smetana, également souvent utilisée comme salle de danse. Les intérieurs de la Maison municipale sont richement décorés par les œuvres des plus grands artistes de la première décennie du XXe siècle, y compris Alfons Mucha. On y trouve également de nombreuses petites salles, salles de conférences, bureaux mais aussi cafés et restaurants servant aux visiteurs comme lieux de rafraîchissement et de détente dans un cadre magnifique d’Art nouveau.

La rue Celetná

On accède à la Place de la Vieille Ville par la rue Celetná. Il s’agit de l’une des plus anciennes rues de Prague, le prolongement de la route commerciale ancienne reliant la capitale avec la Bohême de l’Est. Son nom provient du mot « calt », une sorte de pain tressé, préparé à l’endroit même au cours du Moyen Age. Son prestige a grimpé après qu’elle soit devenue au XIVe siècle une partie de la Voie royale, empruntée par les cortèges lors du couronnement des rois. Les parties sous-terraines des bâtiments on gardé leurs fondations romanes et gothiques, mais la plupart des maisons, ornées d’enseignes pittoresques, furent rebâties pendant la période baroque. Dans la maison à la Vierge noire, on peut admirer une collection intéressante de l’art cubiste tchèque, y compris les tableaux, sculptures, mobilier, projets architecturaux et de l’art appliqué.

Place de la Vieille Ville (Staroměstské náměstí)

Une grande partie de la riche histoire de Prague reste préservée de nos jours sur la place de la Vieille Ville, gravé dans ses bâtiments et ses pierres. La partie Nord de la place est dominée par la façade blanche de l’église baroque Saint-Nicolas. La partie Est s’enorgueillit de deux magnifiques exemples d’architecture provenant d’époques différentes : La Maison à la cloche en pierre, reconstruite dans son style gothique d’origine, et le palais Golz-Kinsky, bâti dans le style rococo. La place est entourée de nombreuses maisons aux façades couleur pastel. Une rangée de maisons colorées de style roman et gothique, ornées d’enseignes pittoresques, se dresse dans la partie Sud de la Place de la Vieille Ville. Le plus remarquable est le pâté de maisons qui se situe entre les rues Celetná et Železná. La place fut depuis toujours un endroit très animé ; les visiteurs d’aujourd’hui y trouvent entres autres un office du tourisme, ainsi que de nombreux restaurants, cafés, boutiques et galeries.

Vieille Ville constitue

La Mairie de la Place de la Vieille Ville constitue l’un des bâtiments les plus remarquables de Prague. Elle fut fondée par le roi Jean Ier de Bohême en 1338 comme siège du conseil municipal. Au cours des siècles, elle s’est élargie de plusieurs maisons anciennes avoisinantes. Elle forme de nos jours un pâté de maisons colorées de style baroque et renaissance, dont la plupart furent minutieusement reconstruites après avoir été gravement endommagées lors des combats en 1945, à la fin de la IInde Guerre mondiale. La tour de l’Hôtel de Ville mesure 69,5 mètres de hauteur et offre une vue imprenable sur Prague depuis sa galerie panoramique. Au début du XVe siècle, la mairie a acquis sa première horloge astronomique. En 1490, elle a été perfectionnée par Maître Hanus. La légende veut que les échevins pragois l’aient fait ensuite aveugler de peur qu’il ne construise un autre chef d’œuvre de ce type quelque part ailleurs. Malgré de nombreuses modifications ultérieures, le mécanisme de l’horloge a gardé le même visage que celui que lui avait donné le maître horloger Jan Taborsky dans les années 1552 à 1572.

Place Venceslas (Václavské náměstí)

La place est dominée par la statue équestre de saint Venceslas et par le Musée national. Au Moyen Age s’y trouvait un marché aux chevaux et l’endroit a su garder jusqu’à nos jours l’importance d’un centre de commerce. En vous promenant sur la place, observez bien les bâtiments qui l’entourent. La plupart d’entre eux datent de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, époque où un grand réaménagement de la place a eu lieu. Vous pouvez y admirer quelques exemples exceptionnels du style d’Art déco, typique pour l’architecture tchèque de cette époque. Il vous reste à découvrir de nombreux passages couverts, cachés dans les pâtés de maisons et abritant des boutiques, clubs, théâtres et cinémas.

L’Opéra d’Etat de Prague

L’Opéra d’Etat de Prague se trouve à seulement une minute à pied de la Place Venceslas. Le Théâtre de la Nouvelle Ville, qui se dressait d’abord à cet emplacement, fut rasé en 1885 et remplacé par le bâtiment actuel. Il a abrité initialement le Théâtre allemand de la Nouvelle Ville, le grand rival du Théâtre national tchèque. Le fronton au-dessus de la galerie des colonnes est orné d’une frise néo-classique. Parmi les statues, on peut distinguer Dionysos et Thalia, la muse de la comédie. En 1945, le théâtre est devenu le principal opéra de la ville.

AVE Hotels facebookinstagramtripadvisoryelpgoogle+foursquare
©Provozovatel: AVE a.s. zapsaná v obchodním rejstříku vedeném u Městského soudu v Praze, oddíl B, vložka 68 Pod Barvířkou 6/747, 150 00, Prague 5, IČO: 00505641, VAT: CZ00505641